Blog personnel sur la grossesse et la vie gémellaire (avec des jumeaux dedans quoi)

Archives de Catégorie: Uncategorized

DSC_0447

 

Ceux qui suivent ma page Facebook le savent déjà, j’ai cédé à la tentation et acheté une nouvelle poussette double pour fêter mon retour au boulot (oui, même ça, ça mérite un cadeau !)

 

Une bien bonne idée, puisque je me suis aperçue en rencontrant ma Super Nounou, que son ascenseur était très petit, et que la City Select n’y rentrerait pas à moins de dé-clipser les sièges (manipulation qu’elle n’a pas le droit/possibilité de faire aux vues des circonstances de garde)

 

La Mountain Buggy Duet est donc arrivée chez nous début Septembre. J’ai choisi le coloris « Chili » que j’ai trouvé très sympa :

var-mb-storage-images-files-images-products-buggies-duet-webshop-duet-double-buggy-in-chilli-red-from-mountain-buggy-134022-1-eng-RW-Duet-double-buggy-in-chilli-red-from-Mountain-Buggy

Le point fort (et central) de cette poussette est sa largeur de 63 cm (sur le papier, car en réalité on approche plutôt des 64/65 mais on ne va pas chipoter), c’est un exploit en terme de construction, qui est possible par le passage du châssis SOUS les sièges, et non pas « autour » de ceux-ci.

Sur les poussettes classiques, c’est au niveau des roues et de l’extérieur du châssis que la poussette est à son plus large, sur la MBDuet, c’est la même largeur partout.

 

Ce qu’on ne dit pas, c’est que cette architecture va jouer sur toutes les plans….

 

La maniabilité est excellent, elle monte les trottoirs en appuyant d’une main sur le guidon. Aucun terrain ne lui fait peur. Cependant, je m’attendais à un brin mieux pour une poussette à pneu !

 

Les pneus donc, à gonfler/entretenir de façon régulière, c’était une des raisons qui m’avaient fait retarder l’achat (avec la taille des sièges, dont je parlerais plus bas).
En effet, dès le deuxième jour, je me suis retrouvée avec un pneu un peu dégonflé, et j’ai dû rapidement chercher une pompe. Un conseil, laissez tomber les pompes « classique » à tuyau, et prenez les petites pompes qui se « clipsent », et gardez là dans le panier !

A noter que Mountain Buggy propose un jeu de roues « Aerotech », sans chambre à air, qui ne nécessitent pas d’entretien de ce type.

La poussette est une véritable illusion d’optique, les gens ont l’impression de voir arriver un tank et se retire à notre passage, mais effectivement on passe partout, je n’ai été bloquée qu’une fois à une caisse hyper étroite, mais quand une caisse fait moins de 65 cm, c’est la caisse qui a un problème….

DSC_0445

La poussette présente cependant quelques défauts à noter, qui sont des dommages collatéraux de sa largeur.

 

Déjà, les siège sont très étroits. En hiver avec une grosse veste, c’est un peu galère d’attacher mes deux bébés (10 et 11 kg seulement…..). J’ai glissé des chancelières fines, ce qui a accentué ce petit souci. En hauteur, ils ne touchent pas encore le haut du siège ( 2 ans, environ 87  cm)

 

DSC_0540          DSC_0451

Cette étroitesse provoque un autre problème plus sérieux. Les bébés ont souvent les  jambes qui partent vers l’extérieur, et il faut être hyper attentif à ne pas risquer qu’ils  se les coincent. Cela peut, à mes yeux, devenir hyper dangereux….

 

En bonne maman nomade, mes bébés font encore parfois leur sieste dans la poussette. Là aussi c’est devenu un brin problématique. La notice spécifie de ne pas utiliser les sièges en mode « allongé » passé les 9 kg du bébé. Je n’ai pas bien compris cette limite des 9 kg, et j’ai donc outrepassé la règle. Et bien là encore, du fait de la construction de la poussette, cela créer un immense déséquilibre, et des risques de basculement vers l’arrière si on ne fait pas très attention (notamment aux montées de trottoir par exemple)

 

DSC_0449

 

La poussette dispose aussi d’une plaque en métal entre le reste du siège et le repose-pieds (que mes bébés n’atteignent pas encore), si cela s’avère utile pour ne pas salir la poussette avec des chaussures sales, ça devient un peu pénible pour mes oreilles de mamans de les entendre taper dedans, et je retrouve parfois les chevilles de mon garçon toute froides car c’est situé pile entre la chaussette et le pantalon qui remonte un peu (je vais lui mettre des jambières !)

 

Certains diront que je chipote ! C’est certain que cette poussette est un atout majeur pour des parents de jumeaux parisiens par exemple, quoi que, son poids n’est pas forcément non plus un atout, elle est très lourde, même à vide.

 

Il faut également savoir, que si elle peut accepter deux cosys, ce qui en fait une vraie poussette jumeaux dès la naissance, cela impose de retirer les deux sièges, et la rends plus large.

 

mbduet2

 

Hormis l’usage en mode cosy, elle ne propose que le « face au monde », qui n’est pas toujours idéal pour les très jeunes bébés.

Une nouvelle version de la Duet va bientôt voir le jour, avec un hamac réversible…. mais un seul ! Pas intéressant pour les jumeaux.

 

Duet_PFS_joey

 

Je suis mitigée pour la protection de pluie. J’aime l’idée de l’ouverture pour que les bébés puissent voir (mes enfants ne supportent pas les protections de pluie….) et le fait qu’elle puisse rester en place quand on rentre à couvert, par contre, les pieds se mouillent quand c’est ouvert.

 

DSC_0556

 

Le panier est correct, mais comme pour toutes les autres poussettes, après avoir goûté au panier City Select, je ne peux qu’être déçue des autres. Je prends toujours la BJCS pour faire mes courses !

 

Le pliage est un gros point noir, surtout si vous devez envisager de la mettre régulièrement dans votre voiture, je vous conseille d’aller essayer dans un magasin, si ça rentre, et si vous pouvez mettre autre chose dans le coffre !  Elle ne nous accompagnera jamais en voiture, nous concernant.

duet-folding-mechanism-8

Cet avis peut sembler en demi-teinte, et pourtant, la MB Duet est devenue ma poussette principale au quotidien.

 

DSC_0567 (1)

 

A noter qu’elle a d’autres avantages qui sont à noter :

Elle se transforme en monoplace avec ajout d’un panier latéral, idéal pour les parents de rapprochés, ou pour sortir avec un seul bébé (là encore, il faut démonter complètement un des sièges)

Il est possible d’y ajouter des nacelles (non homologuées pour la voiture), ce qui permet d’avoir vos deux touts-petits à porté d’yeux et de mains.

Le système de réglage des sangles est vraiment sympa, juste un clic de plastique à soulever, on règle, et on referme, beaucoup moins fastidieux que les systèmes classiques.

Le canopy est bien couvrant, pas besoin de rajouter une ombrelle.

 

Voilà pour mon retour 🙂


DSC_0086

 

 

Après ma belle expérience avec Graco Trekko Duo, j’avais toujours en tête l’espoir de trouver une « inline » (dessus/dessous) qui puisse réellement accueillir des jumeaux (plutôt que des rapprochés), c’est à dire, avec la position d’allonger complètement à plat le siège du bas.

Je voulais une poussette un peu plus compacte que la City Select, avec plus de maniabilité, le but était de prendre le tram plus facilement aux heures de pointe.

 

J’étais donc restée sur le modèle de Britax, la B-Dual, avec son siège bas fixé sur un « pied » qui permet de basculer le siège entièrement, sans affecter la stabilité de la poussette…. En outre, le deuxième siège était assez spacieux pour susciter mon intérêt !

 

C’est alors qu’une belle occasion se présenta sur LeBonCoin, ajoutant à l’excuse de mon anniversaire, je me lançais dans l’acquisition de notre nouvelle amie 🙂

 

J’ai testé la version américaine du modèle, elle a donc quelques différences avec le modèle européen.

 

J’ai aimé :

– La facilité à mettre le bébé dans le siège du bas – mes gredins y rentrent même seuls (dans le siège haut et bas !)

– La stabilité, les 4 roues aidant (avec la Trekko Duo 3 roues, les montées de trottoirs étaient un peu casse-gueule)

– Le porte-gobelet

– Le pliage en un morceau avec les deux sièges

– Son guidon réglable en hauteur, qui me permet de l’abaisser lorsqu’un des bébés veut marcher et se tiens à la lanière que j’y fixe

 

J’ai pas aimé :

– Sa largeur, avec ses 69 cm, elle passe tout juste aux caisses, mais c’est trop pour une inline

 

Cependant, elle rentre dans le mini-ascenseur de la future Nounou des bébés, ce qui lui donne un gros point !

 

 

La poussette vous permet une versatilité à toute épreuve, et notamment la possibilité de placer deux coques Römer Britax BabySafe Plus SHR II, en un seul clic.

 

Son pliage est un des plus compacts que j’ai vu sur une double, idéal pour les petits véhicules.

 

DSC_0084

DSC_0047

DSC_0046


Suite à un gentil commentaire, il m’est venu cette idée de billet qui essaie de référencer les livres sur les jumeaux et la gémellité.

 

Je n’en ai lu qu’un (Tom & Lou, les jumeaux sont des gloutons) et feuilleté vaguement un deuxième (Imagerie des grossesses gémellaires) parce que je suis plutôt adepte du « là où le vent me mène » en matière d’éducation, je ne vous donnerais qu’une liste, et non pas d’avis personnel !

 

 

Sur la grossesse gémellaire et l’éducation :

 

Un livre technique, destiné plutôt aux professionnels de santé, mais aussi à ceux qui ont un intérêt pour le côté scientifique  de la grossesse gémellaire (syndrome transfuseur-transfusé, chorionicité et zygocité)

 

 

 

 

Sûrement le plus connu des livre sur les jumeaux

 

 

Le livre qui fait suite au célèbre film de Nils Tavernier, du même nom.

 

 

Un livre récent qui a l’air bien sympa et plein d’humour !

 

 

 

Sur le deuil gémellaire :

 

 

 

 

Livre pour enfant, qui expliquent la gémellité :

 

Projet1_Mise en page 1

en-attendant-les-jumeaux

les-jumeaux-à-la-maternité

les-jumeaux-sont-des-gloutons

product_9782070645534_244x0

 

 

 

 

 

Autres livres pour enfants qui ont la gémellité pour thème :

 

512N-Ry0IgL._SL500_

559e13cd04e0921781676fe3d9c71f0a1

896530979

livre_livres_a_lire_penelope_et_les_jumeaux

 

 

 

 

 

 

Et pour finir, voici un « album de naissance » spécial pour jumeaux 🙂

 

 

 


DSC_2271_wm

 

 

Grâce à Consobaby, j’ai été sélectionnée pour tester la marque de couches jetables Tidoo.

Au passage, sois maudit, toi méchant livreur GLS qui n’a pas daigné sonner et m’a déposé mon colis à 1h de bus aller-retour de chez moi…..

 

J’utilise les couches lavables avec les jumeaux, mais en voyage, les jours de flemme, où pendant certaines sorties, il me faut quelques jetables tout de même.

 

Je prends en général la marque premier prix distributeur, je n’aime pas les grandes marques, souvent trop chargées en produits chimiques, et quand j’ai l’occasion d’aller en Allemagne, j’y achète des jetables écologiques pour un prix dérisoire.

 

A l’ouverture du colis, j’ai été très surprise par le packaging. J’ai cherché longtemps la mention « écologique » qui est finalement dans un petit rond à côté des autres « atouts » de ces couches (hypoallergénique, anti-fuites (encore heureux !), extensible)…..

C’est un point regrettable, car c’est un argument de poids pour une couche jetable, et je pense que cela devrait être mis plus en avant par le packaging (tons « verts », mention claire et large….)

Le taux de matière première renouvelable est de 50%. Je ne sais pas trop ce que cela signifie concrètement…..

 

Pour chaque paquet acheté, la marque reverse 0,05€ à l’association « Le Rire Médecin » , ça me parle mieux que les vaccins Pampers……

 

Les couches sont fabriquées en France, et agrémentées de petits motifs trop mignons que ma fille a adoré.

 

DSC_2276_wm

DSC_2277_wm

 

La couche est bien blanche, malgré l’absence de chlore (ainsi que de parfum et de latex) mentionné sur le paquet.

 

Elle s’ajuste parfaitement :

 

DSC_2279_wm

 

 

Le Verdict :

 

Les couches Tidoo sont des couches très performantes, aucune fuite à déplorer, même quand la couche reste (très) longtemps sur l’enfant, elles tiennent vraiment bien la route.

 

Une très bonne alternative aux grandes marques, donc, avec tout de même un bémol, leur prix, relativement élevé (18,90€ le paquet (de 46 à 64 unités selon la taille).


bugaboo-donkey-twin-stroller-in-black-pink-12

 

 

 

J’ai fait ce comparatif pour aider les futurs parents de jumeaux à choisir leur poussette, devant les nombreuses demandes que je reçois de part et d’autre.

 

Je n’ai listé QUE les poussettes doubles « jumeaux », c’est à dire, avec les deux sièges équivalents (interchangeables, inclinables), et adaptées dès la naissance en « travel system » (= où on peut adapter deux cosys)

 

D’autres modèles sont cependant adaptés pour recevoir deux cosys et/ou nacelles et avec des sièges qui s’abaissent sans se gêner, parmi eux :

 

– La Jané Twone (avec la coque/nacelle Matrix (mal notée aux crash-tests))

– La Britax B-Dual (avec les Cosy Römer/ Britax)

– Certaines Phil & Teds

 

Plus bas, vous trouverez des photos des différents modèles avec des cosys, des nacelles, ou les hamacs.

 

En vert, des valeurs intéressantes (largeur, poids) ou pour les Cosys, des bons résultats aux crash-tests. En rouge, l’inverse !

 

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire !

 

Merci de ne pas copier mon document ni le diffuser autrement qu’en lien direct vers le blog.

 

Cliquez pour agrandir

 

 

poussettesjumeaux_v3_wm

 


 

 

ABC Design Zoom :

zoom2 zoom1 zoom3

 

Bugaboo Donkey : 

 

donkey1 donkey2 donkey3

 

Baby Jogger City Select : 

 

bjcs1

bjcs2

bjcs3

 

 

Brevi Ovo Twin : 

 

brevi123

 

CasualPlay S-Twinner : 

 

stwinner123

 

Bébé Confort Twin Club : 

 

twinclub1

 

Peg Perego Duette Pop-Up :

 

popup1

 

EasyWalker Duo :

 

easyduo123

 

Firstwheels City Twin :

 

citytwin1 citytwin2 citytwin3

 

Looping Twin :

looping2 looping1

 

Red Castle Evolutwin : 

 

evolu1 evolu2

 

Mountain Buggy Duet :

mbduet3 mbduet2 mbduet1

 

 

 


Lorsque, ne sachant pas encore qu’ils étaient deux, j’avais reçu ma première poussette, j’ai été enchantée de la voir arriver avec un vide-poches /porte-boissons intégré…

J’y voyais déjà ma canette de bière  coca délicatement rangée à l’abri des secousses… (Han je retrouve plus cette photo clairement parentalitiquement incorrecte de mes deux bières dans le porte boissons !)

 

Bref, c’estdonc tout naturellement que je me suisorientée vers le mêmeaccessoire, dans une version prêt à porter, à savoirl’organiseurDiono.

 

La mère gémellaire sait que chaque seconde et chaque doigt libre compte, ainsi, un endroit pour jeter (ou poser si on est assez près) déchets, clés, portable, gants, jouet, tétine, tasse à bec est proprement indispensable. Le panier de la City Select, bien qu’immense, ne peut suffire à ce type de besoin.

 

 

 

J’étais donc très heureuse de partager mes sorties avec moi Diono, et il faut dire qu’en un an il en a vu des canettes (je carbure au soda certains jours….)! J’appréciais surtout sa petite poche intérieure zippée pour y ranger mon smartphone.

 

La fermeture zip de cette petite pochette ayant malheureusement cassé, je me suis donc mise en quête d’un nouvel ami organisant, de qualité un peu supérieure (quoi que, pour 12€, je pense que le Diono a plutôt bien remplit le contrat)

 

J’ai longuement hésité entre trois modèles :

 

Le Skip Hop Grab&Go

 

Le 3 Sprouts

 

Le Britax

 

 

Chacun avait bien sûr des arguments intéressants, j’ai fini par me tourner vers le Skip Hop, principalement à cause de sa grande pochette fermée et dézippable et avec un dragonne, permettant d’y ranger mon (gros) smartphone.

 

 

 

Il est bien sûr possible de faire votre propre organiseur, il vous suffit d’être un peu couturière et d’arriver à vous asseoir à votre machine à coudre (= avant 5 mois de grossesse gémellaire).

 

Je vous recommande chaudement l’achat de ce petit « espace » en plus pour votre poussette, je ne compte plus les fois où je me bénis d’avoir un truc comme ça.

 

On en trouve sur eBay, Amazon, et sur de nombreux sites de puériculture, de toutes les tailles, et de toutes les formes, y compris des modèles pour poussettes canne double :

 

 
Parfois ce sont les détails qui font toute la différence 🙂

 

Bonne promenade !


C’est un garçon ET une fille ???

 

J’avais une idée de billet, mais un autre blog gémellaire m’a devancé, je croyais donc pouvoir profiter de mes vacances de bloggeuse (pffff après tout, je gagne rien à écrire, pas même le droit de tester une Bugaboo Donkey !!!), c’était sans compter sur Une Moineau et Une Plume qui m’ont taggué pour les Liebster Award !

 

Qu’est ce qu’un Liebster Awards ?

Un Liebster Awards est un tag qui permet de faire connaître les nouveaux blogueurs de moins de 200 abonnées dans la blogosphère.

 

Comment ça marche ?

1. Chaque personne taguée doit écrire 11 choses sur elle.
2. La personne taguée doit répondre aux questions posés par la personne qui l’a tagué.
3. La personne taguée doit poser 11 questions aux personnes qu’elle va tagué.
4. La personne taguée doit taguer 11 blogueurs de moins de 200 abonnés.

 

11 choses à mon sujet :

1. J’ai encore un appareil orthodontique dans les dents à 31 ans (la hooooooonte)

2. Je me suis nourrie de conneries télévisuelles type « Tellement Vrai » durant ma grossesse, et j’ai pas réussis à arrêter après

3. Je suis une vraie Grammar Nazie, je ne supporte pas les fautes de français, surtout celles type ce/se, ou « malgré que »…. (mon Dieu que ça me fait mal d’écrire ça)

4. Mon rêve c’est de devenir sage-femme et de partir en humanitaire, mais il ne se réalisera sans doute jamais

5. A l’âge de 4 ans, j’ai mangé du gui avec ma sœur

6. Je déteste les chiens, et souvent, leur propriétaire (surtout quand ils ne connaissent pas les caniveaux et les canisites) – sauf ma voisine et son chien adorable

7. J’adore les photos de petits jumeaux, même quand c’est pas les miens

8. Il m’a fallut 30 ans avant de trouver une association dans laquelle j’avais vraiment envie de m’engager pour du long terme (en l’occurrence, Jumeaux et Plus)

9. Je suis dépendante maladive à mon smartphone, et j’en change tous les ans pour un modèle dernier cri

10. J’ai des caméras de surveillance chez moi

11. Je suis bordélique, mais je me soigne (peut-être que j’en parlerais bientôt)

 

Les questions auxquelles on m’a demandé de répondre :

J’ai pris celles de La Plume Rousse, en tirant à la courte paille !

1. Quand tu regardes par la fenêtre, là, maintenant, tu vois quoi ? Mon linge entrain de sécher, des arbres, l’immeuble d’en face

2. Si on te donne 11 000 euros, tu en fais quoi ? J’offre une croisière en Egypte à mon fils et je m’achète une Bugaboo Donkey toutes options

3. Quel a été l’élément déclencheur pour l’ouverture de ton blog ? J’ai passé une nuit blanche avec des idées de billets, je me suis dit qu’il ne fallait pas que ça se perde

4. Tu fais des to do list, toi ? Oui, la faute à mon cerveau qui a lâché trop de neurones pendant la grossesse. Je note tout ce que j’ai à faire, sinon c’est sûr que j’oublie un truc

5. Si tu pouvais avoir un super pouvoir, ce serait lequel ? Faire caca des billets de banque

6. Tu galères pour trouver les titres de tes billets ? Jamais

7. C’est quoi, ton vice ? Le Coca-Cola !

8. Quel look aimes-tu ? C’est celui que tu as adopté ? J’aime le look BCBG, tailleur jupe ou pantalon noir, discret mais classe. J’ai plutôt opté pour le jean’s-sweat, plus pratique….

9. Quel est le moment optimal pour écrire tes billets ? Aucun, mère de jumeaux oblige, j’ai toujours un, deux ou trois enfants dans les pattes, ou des pleurs dans les oreilles, ou un ronflement….

10. Tu prends combien de temps / jour dans ta salle de bain ? 5 minutes pour une douche, 2 minutes pour les dents (ouais je sais c’est trois !!!), je compte pas les minutes pour le popo parce que je suis accompagnée !

11. T’as mis combien de temps à trouver 11 trucs à dire sur toi ? Environ 25 minutes !

 

Mes questions…

1. Sans quoi ne peux tu pas dormir ?

2. L’aliment qu’il te sera à jamais impossible d’avaler ?

3. S’il ne pouvait exister qu’un seul pays sur la terre, comment tu l’appellerais ?

4. Où souhaiterais tu mourir ?

5. Tes plus belles vacances, c’était où ?

6. Si tu pouvais avoir un cuisinier à domicile, qui tu choisirais ?

7. Si tu pouvais choisir entre recommencer ta vie et avoir 100 000€, tu prendrais quoi ?

8. As tu un objet fétiche qui ne te quitte jamais, c’est quoi ?

9. Ton tableau ou sculpture préféré(e) ?

10. La dernière fois que tu as pleuré, c’était pour quoi ?

11. Si je viens manger chez toi, qu’est ce que tu cuisines ?

 

…que je pose à :

Ma vie sur un Fil

Tête de Linoth

Calico Mom

Boule de Mousse

Cess de Citron

Fabuleuses au Foyer

Le Mal de Mère

Et je vois pas qui d’autre !!!!