Cet article est un prolongement de celui-ci : http://www.topito.com/top-phrase-insupportable-parents-jumeaux

 

 

1. Poser la question « c’est des jumeaux ? » – Si vraiment vous n’arrivez pas à le deviner tout seul, tournez au moins la phrase correctement, « sont-ils jumeaux ? » passera toujours mieux, c’est pas des peluches.

 

 
2. Se planter devant la poussette avec un regard béat et la tête penchée de côté dans une pseudo admiration – On n’est ni au zoo ni au cirque, dites au moins bonjour, ou lancez une pièce de 2€.

 

3. Dire « BON COURAGE ! » ou « C’est du BOULOT ! » comme si vous aviez vraiment de la compassion pour nous – Contentez-vous d’une phrase qu’on a pas entendu 15 fois déjà avant de vous croiser, comme par exemple : « comme ils sont beaux, vous avez bien travaillé, bonne journée Madame ! »

 

4. Se mettre (volontairement) en travers du chemin de la poussette – Vous savez qu’une poussette double c’est bien lourd, ce serait dommage de vous faire écraser les pieds parce qu’on vous a pas vu, oups !

 

5. Lancer un regard affolé vers les bébés  (surtout s’ils ne sont pas en pleine double crise de nerfs) ou un cri d’effroi, ou un « oh mon Dieu » – A ce jour, aucun parent n’est décédé du fait de la gémellité, on a pas besoin de voir que vous flippez pour nous (gardez vos p…. d’angoisses pour votre psy)

 

6. Proposer de l’aide et se lancer en plein feu de l’action – Avec deux bébés dans les bras, nos gestes et nos élans sont calculés (un peu comme le serveur qui vous apporterait vos verres sur son plateau…), n’allez pas nous polluer. Si on a besoin de votre aide, on n’hésitera pas à vous la demander avec un grand joli sourire, et vous remercier, cela va sans dire.

 

7. Nous parler si vous nous voyez éviter le contact oculaire ou avoir une mine renfrognée – Non pas qu’on soit méchant ou qu’on morde, mais avec des jumeaux, on a pas 20 minutes à perdre à chaque allée de supermarché pour répondre à vos (indiscrètes) questions. Si jamais ça vous démange trop, contentez vous de nous féliciter et de nous dire qu’ils sont beaux, la prochaine fois qu’on vous croisera, vous pourrez peut-être en savoir plus sur les circonstances de l’accouchement !

 

8.  Vous inviter chez nous et vous attendre au repas gastronomique, ou au café gourmand, à l’apéro qui dure 2h – Déjà on a pas le temps de cuisiner pour nous, alors pour les autres, n’y pensez même pas. Ramenez-vous plutôt avec un MacDo ou un bon truc préparé (avec du rab à congeler), ou proposez de balader les marmots 2-3h en poussette pendant qu’on fait la sieste.

 

9.  Faire des remarques sur notre « sale mine » ou le bordel dans la maison – Au risque de vous voir balancer un aspirateur dans la tronche, si vous n’avez pas une noble intention (nous faire un bout de ménage ou venir nous aider une nuit), taisez vous !

 

10.  Acheter des trucs sans nous consulter avant – Ouais les pyjamas Barbapapa assortis en taille 12 mois c’est mignon, mais là on a 40 pyj en 12 mois et rien en 9 mois, et pas le temps d’aller faire du shopping ! Demandez-nous, ça nous fera bien plus plaisir de recevoir un cadeau qui nous aide vraiment !

 

11. Demander si c’est « des vrais ou des faux ? » – Et surtout pas si vous avez demandé les sexes juste avant et qu’on vous a répondu garçon/fille ! Utilisez plutôt le terme monozygote et dizygotes, nos enfants ne sont pas en plastique. Ouvrez vos yeux, et non, une coupe de cheveux différente ne signifie pas qu’ils sont faux. Et puis au final, ça changera quoi de le savoir ?

 

12. Comparer les deux enfants – Non les jumeaux ne dorment pas ni ne crient pas forcement en même temps (c’est ça qui est marrant. Ou pas) et oui ils peuvent avoir des yeux et des couleurs de cheveux différentes (comme n’importe quels ‘simple’ frères et soeurs), Incredible !

 

13. Les appeler « les jumeaux ! » en vous adressant à eux – Papa et Maman on passé des nuits à se mettre d’accord sur non pas un mais DEUX prénoms, merci de respecter ça

 

14. Prendre à partie votre propre enfant façon « oh DES JUMEAUX ! Mais REGARDE, c’est des JUMEAUX ! » – Non seulement c’est super impoli, mais en plus la plupart du temps votre enfant sera très gêné et au pire n’en aura rien à faire (surtout s’il n’a même pas l’âge de garder les yeux en face de ses trous, genre quelques mois, hein). Montrez lui plutôt un joli pigeon ou une étoile filante

 

15. Acheter un seul truc pour les deux – Ok, ils partagent tout et surtout les microbes, mais quand même

 

16. Racontez l’horrible accouchement/vie de la soeur de la collègue de votre cousine qui a aussi eu des jumeaux – On a assez regardé NRJ12 pendant notre alitement de grossesse, plus rien ne peut nous faire peur

 

17. Faire preuve d’humour douteux : « C’est mieux chez les autres ! » « Convoi exceptionnel / Faut un permis spécial ? » « Oh des photocopies ! » « Double travail ! » « Y’avait une promotion ? (spécial supermarché) » « Ça c’est un vrai mâle (spécial papa) ! » – Parce que non, c’est pas drôle. Surtout après 40 fois.

 

Bon mais on vous aime quand même hein 😀

 

(EDIT : Oui je sais, 17 c’est pas 10, mais c’est du bonus, j’étais inspirée)

Publicités