Au début, comme beaucoup de gens, je trouvais le système de poussettes dessus/dessous très ingénieux, sauf que l’enfant placé en dessous donne un peu l’impression d’être lésé, puni.

Les sièges bas de ces poussettes sont également destinés à des enfants de plus de 6 mois, le confort était donc limité par rapport à une poussette double classique.

J’ai donc investi dans une poussette simple que je cumulais avec une écharpe de portage, pour les déplacements en train par exemple, et une canne double pour le reste du temps.

Ça fait 6 mois que chacune de nos sorties génèrent leur flot de « oohhhhh des jumeaux ! » – « c’est des jumeaux ? c’est pas trop dur ? » – « oh regarde CA ! » – « C’est un garçon et une fille ? Oh c’est bien pas besoin de recommencer comme ça » et autres bêtises dont je vous ferait grâce ici (j’en ferais peut-être un billet spécial)

Le fait d’être constamment regardée, alpagué, empêchée de faire mes courses en rond m’est très vite devenu difficilement supportable. L’effet jumeaux existe bel et bien, et je ne sais jamais par avance sur quel genre d’énergumène je vais tomber (on s’est même déjà une fois mis en travers du chemin de la poussette pour matter mes bébés !)

L’impolitesse des gens est sans borne….

Au détour d’un magasin de puériculture, je suis tombée sur cette poussette, la Graco Trekko Duo, a un prix très très abordable pour l’objet.

Immédiatement, mon esprit s’est mis à gambergé, et il n’a fallut que quelques jours pour comprendre que c’était LA poussette adaptée à notre situation.

 

Ses points forts :

– son prix, 259€ (avec encore 5% de « remise jumeaux » dans le magasin où je l’ai achetée)

– son pliage d’une seule main, pratique avec un bébé en portage ou dans les bras

– guidon réglable (sympa pour petite maman et grand papa)

– pliable avec le siège du dessous à l’intérieur

– méga panier pour le bordel gémellaire

– 3 grandes roues donc très maniable, passe partout

– les roues s’enlèvent en un clic et se rangent dans un sac fourni

– siège arrière 2 positions

– on peut y fixer un cosy de la marque, et en glisser un (vide !) dans le panier en bas, avec un bébé en portage par exemple, la poussette peut donc convenir dès la naissance et facilite les déplacements lorsque l’on doit emmener les cosy (train, etc)

– le pare-soleil du siège haut fait du 180°

 

Ses points faibles :

– le sac à langer doit être placé de telle façon que cela ne gène pas le bébé du bas (mais le panier est tellement grand qu’on peut le glisser dedans)

– le châssis a une forme non standard, je ne peux pas y fixer mon parapluie de poussette Buggy Brolly (ceci dit, comme elle se manipule très aisément d’une main, cela n’est pas très gênant)

– le siège bas ne dispose pas de pare-soleil (j’ai acheté celui-ci : http://www.amazon.fr/Diono-40155-Canopy-Poussette-Seat-Shade/dp/B008CY9KWA/ref=sr_1_13?ie=UTF8&qid=1369248015&sr=8-13&keywords=diono )

– les sangles des harnais sont assez courtes

– pas de fenêtre de visualisation

 

 

En résumé, les quelques petits points faibles constatés sont largement contrebalancés par les points forts, y compris le principal point fort du système : on passe nettement plus inaperçu vu qu’on ne voit pas immédiatement le bébé du bas !!!

Faire des courses sans être interrompue, le bonheur !

De plus, sa maniabilité est incomparable. Moi qui devait calculer les angles à chaque passer, soulever ma canne double dans les « slaloms », je conduis celle-ci d’un seul doigt (si si, on a testé !)

Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, le siège bas peut être très agréable pour le bébé, il n’est pas en interaction direct avec le « dehors » (et les vielles mamies toutes moches qui se penchent sur lui….), ça fait comme une « cachette ». J’ai testé avec un singleton de 12 mois, il s’est endormi direct.

Et pour ne rien gâcher, cette couleur noire est juste ultra-classe !

Bref, je voulais dans un premier temps garder tout de même ma poussette canne double, mais après 2 jours d’utilisation  je suis complètement conquise et je ne garde que celle-là !

 

EDIT 1 : Après test, la poussette rentre dans une Nissan Micra, avec la plage arrière en place, sans dépasser

EDIT 2 : pour ceux qui tombent sur mon article en cherchant un pare-soleil canopy pour cette poussette, voilà comment je le fixe, c’est à dire sur le siège supérieur (il est possible de le fixer sur le tissus du siège inférieur, mais il ne passe alors pas derrière celui-ci, mais sur la tête de l’enfant), sur la photo, le siège supérieur est en position du milieu, mais le changement d’inclinaison de celui-ci ne doit pas changer la tenue du pare-soleil Diono, il faut juste réajuster les pinces :

Publicités