En général, quand tu viens fraîchement de pondre ton mini-toi, il se passe environ maximum 4 semaines avant qu’à chaque croisement de famille/voisine/collègue/boulangère/mamie inconnue dans la rue, on ne te pose LA question :

« Alors, il fait ses nuits ? »

(La bonne réponse à cette question c’est : OUI. Même si c’est faux, tu dis OUI c’est tout. Tu me remercieras.)

Pour peu que tu oses t’aventurer à raconter l’horrible vérité sur cet immonde enfant qui ne daigne pas dormir ses 12h par nuit, on essaye de trouver une raison et une solution (alors que, 3h après la discussion, t’es encore entrain de chercher à quel moment tu as pu laisser croire que tu demandais une solution…)

Donc au choix, tu as droit à :

– « Ah ben c’est parce que tu l’allaites, donne lui donc un biberon avec des céréales »

– « Bah dis, faut le laisser pleurer, c’est du caprice ! »

– « Mais il a dépassé 5 kg, il a des réserves, il devrait dormir »

– « Ah mais il dort dans ta chambre c’est pour ça »

– « Donne lui un bain ça va le détendre »

C’est marrant la propension que les gens ont à emmerder les bébés tout juste nés qui ne laissent pas leurs parents dormir.

Par contre, quand t’es enceinte, personne te demande si tu fais tes nuits.

Personne te propose une mignonne solution compatible avec ta baleinitude.

Alors moi j’ai essayé.

J’ai mangé un bol de lait avec des céréales. Ça m’a tenu 2h.

J’ai dépassé les 5 kg depuis longtemps. Ça n’a rien changé.

Je me suis laisser pleurer. J’avais l’air de Droopy le lendemain matin, c’est tout.

J’ai viré tout le monde de mon lit, même les peluches. J’avais plus de place, mais pas plus d’heures au compteur.

J’ai pris 3 bains par jour. A part me transformer en pruneau, ça n’a rien changé.

Ça fait maintenant 5 mois que je dors par tranches de 4h maximum.

Alors, la prochaine fois que tu croises un « gentil conseiller » pour les nuits de ton bébés, envoie le chier, et demande lui plutôt de venir m’aider moi !

Publicités